Le moulin Les activités La production Contact

la tradition
au service
de la qualité

depuis 1901

L'Histoire

De mauvais
grains,
jamais de
bons pains.

Proverbe français

Les produits

le semer et
la moisson ont
leur temps
et leur saison

Dicton français

Les farines

Le moulin


L’histoire

et les dates-clés


A partir du 1er juillet 1984, l’activité du Moulin est reprise par l’UCAR (Union des coopératives agricoles romandes) qui devient locataire de la société, puis par la fenaco, organisation faîtière suisse.

A partir du 1er juillet 1984, l’activité du Moulin est reprise par l’UCAR (Union des coopératives agricoles romandes) qui devient locataire de la société, puis par la fenaco, organisation faîtière suisse.

En 1999, la fenaco résilie son bail pour le 30 juin. Avec les incertitudes qui planent sur la politique agricole européenne en général, et suisse en particulier, le dilemme est grand. La société doit-elle trouver un nouveau locataire pour exploiter le Moulin, le fermer purement et simplement ou l’exploiter elle-même ?

Diverses études permettent de conclure que la location serait impossible. Laisser tomber la production ne convient guère aux administrateurs, tous agriculteurs. Convaincus qu’il faut sauver cette production artisanale régionale, ils prennent alors la décision d’exploiter le Moulin et sont suivis par les sociétaires.

Dès le 1er janvier 2000 le Moulin d’Yverdon repart pour une nouvelle jeunesse, pleine d’inconnues, mais c’est un défi qui méritait d’être relevé.

1901 l’appellation «moulin agricole d’yverdon» est inscrite au registre du commerce.
1984 L’activité du moulin est reprise par ucar (Union des cooptératives agricoles romandes)
1999 la fenaco résilie son bail pour le 30 juin
2000 Le moulin est exploité par les sociétaires
2010 En dix ans la progression est constante et les résultats sont là.
2014 EN qunize ANS LA PROGRESSION EST CONSTANTE ET LES RÉSULTATS SONT LÀ.
2015 Le moulin d’Yverdon, comme ses concurrents, est mis sous pression face aux importations de produits finis à base de froment.
2015 La vente directe se développe et la gamme s’étoffe avec des céréales et de la panure en petite quantité.
afficher la suite

Les Gérants

du Moulin


L’histoire du Moulin d’Yverdon est intimement liée au 20ème siècle.

C’est en effet le 27 avril 1901 que la société est inscrite au Registre du commerce sous l’appellation de « MOULIN AGRICOLE D’YVERDON ».

L’histoire du Moulin d’Yverdon est intimement liée au 20ème siècle.

C’est en effet le 27 avril 1901 que la société est inscrite au Registre du commerce sous l’appellation de « MOULIN AGRICOLE D’YVERDON ».

Les chefs meuniers qui se succèdent en sont aussi les gérants. Ils travaillent pour le compte de la société en tant que salariés, mais doivent fournir une caution et rendre des comptes au comité.

de 1901 à 1911 M. Rodolphe JOSS
de 1911 à 1915 M. Henri HARTMANN
de 1915 à 1936 M. Auguste DOY
de 1936 à 1962 M. Angelo DOY, fils d’Auguste
de 1962 à 1986 M. Robert DOY, fils d’Angelo (6ème génération)
de 1986 à 1999 UCAR devenu LANDI depuis
dès 2000 M. Philippe GONIN
afficher la suite

le sociétariat

et le capital


Le Moulin agricole d’Yverdon et la Société d’agriculture d’Yverdon et environs sont regroupées en 1984.

Depuis son assemblée générale du 7 mars 2007, la société a accepté de modifier sa raison sociale en abandonnant

Le Moulin agricole d’Yverdon et la Société d’agriculture d’Yverdon et environs sont regroupées en 1984.

Depuis son assemblée générale du 7 mars 2007, la société a accepté de modifier sa raison sociale en abandonnant toute référence à la Société d’agriculture au profit de la fenaco et de sa nouvelle entité régionale d’Orbe-Yverdon, qui regroupe désormais sous un seul toit les agriculteurs du Jura-Nord vaudois. Dorénavant, la société devient «Société Coopérative du Moulin d’Yverdon».

Cette société coopérative est forte de près de 500 sociétaires, avec un capital variable, actuellement d’environ CHF 205’000.-, divisé en parts de CHF 50.- et de CHF 200.-.

500 société coopérative de près de 500 sociétaires
205’000.- capital actuel (variable)
50.- à 200.- valeur des parts
afficher la suite

La direction

et l’administration


Le Moulin est dirigé par un Conseil d’administration de 7 membres qui se réunissent en règle générale une fois par mois. Tous sont agriculteurs exploitants.

La direction du Moulin est assurée par Philippe GONIN. La société emploie en moyenne une quinzaine de personnes salariées, à temps complet ou partiel.

Le Moulin est dirigé par un Conseil d’administration de 7 membres qui se réunissent en règle générale une fois par mois. Tous sont agriculteurs exploitants.

La direction du Moulin est assurée par Philippe GONIN. La société emploie en moyenne une quinzaine de personnes salariées, à temps complet ou partiel.

Philippe GONIN, à Essertines-sur-Yverdon, Président
Roland MIEVILLE, à Cronay, secrétaire
Jacky SCHLÄFLI, à Champvent
Rémy PERRIN, à Ependes
Pascal MARENDAZ, à Mathod
Jean-Daniel CRUCHET, à Giez
Stéphane Baudat, à Treycovagnes
afficher la suite

Le présent

et les défis futurs


La volonté farouche de l’équipe dirigeante, son dynamisme et son optimisme ne sont pas étrangers au maintien et au développement de cette entreprise régionale, réussissant à trouver un juste milieu entre les intérêts des producteurs et ceux des clients.

La volonté farouche de l’équipe dirigeante, son dynamisme et son optimisme ne sont pas étrangers au maintien et au développement de cette entreprise régionale, réussissant à trouver un juste milieu entre les intérêts des producteurs et ceux des clients.

Dès 2014, le Moulin doit faire face à de nouvelles pressions. D’une part, la politique agricole, qui vise à restreindre les surfaces céréalières panifiables et fait donc diminuer le volume de réception. Et d’autre part, les importations de produits boulangers précuits sont une concurrence directe à notre société.

Le Moulin réagit et réfléchit continuellement à de nouvelles solutions pour assurer la pérennité de la société. Il a développé et propose ainsi une gamme de produits destinés directement aux consommateurs.

afficher la suite

On en parle

film et articles


Vous trouvez ici les articles de presse ou lien sur des reportages vidéos. Visionnez également un film présentant le Moulin d’Yverdon.

Vous trouvez ici les articles de presse ou lien sur des reportages vidéos. Visionnez également un film présentant le Moulin d’Yverdon.

Film présentant le Moulin d’Yverdon.

afficher la suite

Les activités


l’huilerie

 


Le local a été entièrement remis à neuf début 2005 : sol et murs carrelés.

A partir du début février et jusqu’à fin mars ou avril, selon les années, le Moulin d’Yverdon connaît un surcroît d’activité avec la mise en route de son huilerie.

Le local a été entièrement remis à neuf début 2005 : sol et murs carrelés.

A partir du début février et jusqu’à fin mars ou avril, selon les années, le Moulin d’Yverdon connaît un surcroît d’activité avec la mise en route de son huilerie.

De nombreux clients apportent leurs récoltes de noix ou de noisettes afin de les faire transformer en une huile généralement réservée à leur consommation personnelle ou familiale. Ils viennent de loin à la ronde et il arrive même d’entendre des accents d’Outre-Sarine.

Les noix et noisettes ne peuvent être pressées à froid, car le rendement serait insignifiant. Il faut donc les chauffer, afin d’en faire détacher l’huile et c’est là tout un art. Trop de chaleur, pas assez de brassage, et c’est le goût de brûlé. Trop peu de temps sur le feu et c’est le rendement qui s’en ressent.

Mis à part les «petits porteurs» dont la quantité ne permet pas une cuite et un pressage, chacun est certain de repartir avec l’huile de ses propres fruits.

Après l’année record de 2001 (récolte 2000), les suivantes ont marqué une évolution variable, avec des hauts et des bas. Si 2010 fut bien maigre, 2011 et 2012 ont été des années de misère.

Les installations centenaires sont régulièrement entretenues et bichonnées afin d’assurer leur parfait fonctionnement.

Nos points de vente

Magasin La Ferme, Yverdon
Magasin La Ferme, Lausanne
Landi, Yverdon
Vente directe au Moulin

afficher la suite

Nos farines

 


Toutes les farines produites par le Moulin d’Yverdon sont des farines panifiables. Conditionnement en sacs de 25 kg – 5kg – 1 kg et en vrac pour professionnels. Certaines bénéficient du label «produits du terroir vaudois». Découvrez toute la gamme des farines et ses dérivés directement produits par le Moulin.

Toutes les farines produites par le Moulin d’Yverdon sont des farines panifiables. Conditionnement en sacs de 25 kg – 5kg – 1 kg et en vrac pour professionnels. Certaines bénéficient du label «produits du terroir vaudois». Découvrez toute la gamme des farines et ses dérivés directement produits par le Moulin.

Notre gamme de farine

bise claire | bise foncée | bise spéciale foncée pizza premium | fleur | mi-blanche | tresse paysan claire | paysan foncée graham | multi | seigle | épautre | hercule panydon | triopan | fine a | vinydon

afficher la suite

Nos spécialités

 


Nous proposons des céréales préparées et conditionnées en emballages de 250g à 1 kg. On y trouve du son alimentaire, des flocons d’avoine, des germes de blé, ainsi que un assortiment de panure fabriquée avec du pain issu de boulangeries locales.

Nous proposons des céréales préparées et conditionnées en emballages de 250g à 1 kg. On y trouve du son alimentaire, des flocons d’avoine, des germes de blé, ainsi que un assortiment de panure fabriquée avec du pain issu de boulangeries locales.

afficher la suite

La production


Capacité

de production


Avec une capacité de stockage de 900 tonnes à la suite de l’achat de la centrale des sélectionneurs de Baulmes et environs au début de 2003 et une possibilité de mouture de 3’000 tonnes par année, la production reste artisanale.

Avec une capacité de stockage de 900 tonnes à la suite de l’achat de la centrale des sélectionneurs de Baulmes et environs au début de 2003 et une possibilité de mouture de 3’000 tonnes par année, la production reste artisanale.

La farine extraite au moulin d’Yverdon ne contient aucun produit complémentaire.

Certaines personnes ont « la main verte » et cela profite à leurs plantes. En travaillant encore de façon artisanale, peut être nos meuniers ont-ils « la main blanche » et transmettent ainsi un peu de chaleur humaine à ce produit millénaire et combien noble qu’est la farine et que cela peut se transmettre au consommateur ? En tous cas, nous le souhaitons.

Au cours de son premier exercice de reprise, le Moulin d’Yverdon a commercialisé en l’an 2000 environ 900 tonnes de farines diverses et 160 tonnes de sous-produits (son, farine fourragère, germes de blé).

900 tonnes capacité de stockage au Moulin
3’000 tonnes possibilité de mouture par année
900 tonnes quantité de farines commercialisées en 2’000
160 tonnes quantité de sous-produits commercialisés en 2’000
afficher la suite

Récolte

et traçabilité


Le Moulin achète directement ses céréales auprès des producteurs de la région qui livrent soit au moment de la récolte, soit plus tardivement, toujours après qu’un contrôle de qualité ait été effectué avant le départ des chars, sur le champ ou au domicile de l’agriculteur.

Le Moulin achète directement ses céréales auprès des producteurs de la région qui livrent soit au moment de la récolte, soit plus tardivement, toujours après qu’un contrôle de qualité ait été effectué avant le départ des chars, sur le champ ou au domicile de l’agriculteur.

Les  livraisons directes au moulin sont un des derniers petit clin d’oeil de la campagne à la ville. En effet, tracteurs et chars perturbent très momentanément la circulation dans ce qui était autrefois la périphérie et qui est devenu au fil des ans une partie du centre ville.
Nous réceptionnons également lors de la récolte dans nos silos de Baulmes et dans des silos loués à Pomy.

afficher la suite

clientèle

et points de vente


La clientèle du Moulin, répartie dans tous les cantons de Suisse romande, est très variée : boulangers, pâtissiers, confiseurs, pizzerias, hôtels, établissements hospitaliers, détaillants, moulins et sociétés d’agriculture et chaque jour nous sillonnons les routes de romandie afin de la ravitailler.

La clientèle du Moulin, répartie dans tous les cantons de Suisse romande, est très variée : boulangers, pâtissiers, confiseurs, pizzerias, hôtels, établissements hospitaliers, détaillants, moulins et sociétés d’agriculture et chaque jour nous sillonnons les routes de romandie afin de la ravitailler.

La vente directe aux particuliers qui viennent au moulin reste confidentielle quant à la quantité, mais permet un contact toujours bien sympathique.

 

afficher la suite

Quelques chiffres

d'époque


Quelques chiffres qui peuvent laisser rêveur, tirés de la Mercuriale du marché de Bulle du 16 janvier 1902.

Quelques chiffres qui peuvent laisser rêveur, tirés de la Mercuriale du marché de Bulle du 16 janvier 1902.

Lait : Pour l’année 1903, la Condenserie de Payerne payera le prix suivant par kg : 13 ¼ centimes. aux laiteries de Villaz-St-Pierre, Villarimboud et Billens; même prix à Payerne; Villaraboud recevra 13 centimes. A Mézières, pour la fabrication sur place, le prix sera de 13,2 centimes. La laiterie de Romont, qui a besoin de 800 litres par jour, payera 14 c., le lait devant être vendu au détail à 17 centimes.

froment, 100 kg 22.- pommes de terre, 20 l 1.30
avoine, 100 kg 17.- oeufs 0.60
seigle, 100 kg 18.- pain blanc, 500 g 0.16
beurre, 500 g 1.40  foin, 50 kg 4.50
fromage gras, 500 g 0.80  regain, 50 kg 5.00
 paille, 50 kg 3.50
 boeuf, 500 g 0.70
 veau, 500 g (poids vif) 0.44  foyard, 3 stères 38.00
 veau (boucherie) 0.70  sapin, 3 stères 28.00
 mouton, 500 g 0.80
 porc gras (poids vif) 0.50
 charcuterie fine, 500 g 1.00
afficher la suite

Contact


situation

et plan d’accès

Horaires
du lundi au vendredi
matin: 7h00 à 12h00
après-midi 13h30 – 17h00

Moulin d’Yverdon
Rue Cordey 1
1400 Yverdon-les-Bains
Tél. 024 425 83 33
Fax  024 425 83 44
info@moulin-yverdon.com
www.moulin-yverdon.com